fbpx

J’adore faire de la boulangerie. 
Faire du pain cela me nourri, autant l’esprit que le corps ; mais surtout je me suis rendu compte que, quand je fais mon pain en pleine conscience, en m’attachant au pourquoi ou pour qui je je fais, il devient bien meilleur.

Alors que, si je suis pressée et que je ne m’intéresse pas assez à mon levain, je ne suis pas vraiment satisfaite du résultat, malgré des bons ingrédients, une bonne recette, et du savoir faire …

C’est pareil en éducation, il faut vivre notre rôle de parents en pleine conscience.

J’ai débuté hier soir une nouvelle série d’ateliers animée en binôme. 
L’avantage c’est que je peux mieux préparer mes interventions et aller vraiment à l’essentiel. Ce n’est pas toujours simple de sortir des schémas de formation que j’ai mis en place depuis 5 ans en Discipline Positive.

Et ce que j’ai partagé avec eux hier soir c’est que :
« Je ne vais pas vous montrer comment changer vos enfants ! j’aimerai que vous compreniez comment changer votre regard sur l’éducation, que vous changiez de posture face à vos enfants, que vous compreniez que c’est votre attitude qui modifiera le comportement de vos enfants » 
Je ne l’ai peut-être pas dit aussi bien que ça, mais c’est l’idée générale.

Les parents viennent à mes ateliers chercher des outils. Chercher des trucs et astuces pour que leurs enfants changent de comportement, qu’ils arrêtent d’être insolents, de crier, de bouder, de se battre …

Et mon travail c’est de passer un message différent. 
« Vivez votre rôle de parents en pleine conscience pour que vos enfants grandissent et arrivent à l’autonomie grâce à votre fermeté Et votre bienveillance. »

Les trucs et astuces, les outils de Discipline Positive, c’est juste une partie de la recette, mais c’est notre posture de parent qui fera la différence pour nos enfants.

vulputate, non diam dolor ipsum eget eleifend neque. commodo